Portrait Scientifique: Directrice de Communication

Mis à jour : 9 nov. 2018

Entretien avec Beth E. Dawson - Doctorat en Science de l'Éducation


Mini CV

2003 : Doctorat en Sciences de l’éducation - Université Sorbonne

2003-2007: Responsable de la communication internationale - Groupe Orange internationale

2007-2010: Directrice de la communication interne et externe et relations fournisseurs/ département achats - Groupe Orange

2008 à aujourd’hui : Professeur en relations publiques internationales - l’Université Américaine de Paris

2010 à aujourd’hui: Directrice Communication / Département PME - Groupe Orange

POSTES ET MISSIONS

Je suis actuellement directrice de la communication interne pour le secteur des PME pour le groupe Orange et j’exerce parallèlement un poste d’enseignent chercheur depuis 2008 à l’Université Américaine de Paris où je donne des cours de relations publiques internationales aux élèves en Mastère 1 et 2. Après avoir travaillé pendant plusieurs années à l’international, j’occupe maintenant un poste franco-français pour ce grand groupe. Mon métier consiste à faire passer différents messages principalement en interne auprès des 1000 vendeurs du secteur PME. La communication est aujourd’hui un des éléments clés de la stratégie de l’entreprise et d’une organisation. J’accompagne donc en tant qu’expert les grands projets transverses et gère de A à Z les plus petits.


Pour cela, je dirige une petite équipe et je m’appuie également sur un réseau de personnes qui me servent de relais sur le terrain lorsque mon emploi du temps ne me permet pas de me déplacer. Concrètement, je pilote la communication pour le secteur PME chez Orange et de ce fait, j’ai pour mission de gérer le budget communication et d’en mesurer l’impact. Je vais régulièrement sur le terrain afin de réaliser des audits de communication ; j’analyse, je propose des actions et je mesure les résultats. J’ai également une activité d’événementiel puisque j’organise des séminaires et des conférences à destination de nos salariés ou de nos prestataires. Il convient de systématiquement mesurer et d’évaluer les effets de mes actions en communication et de communiquer sur les résultats.


"Néanmoins, si le doctorat est un cycle long, en entreprise cela va très vite. Il faut donc savoir s’adapter et parfois changer de direction, ce que l’on apprend aussi pendant un doctorat."

COMPÉTENCES CLÉS

Le doctorat est un diplôme atypique et je revendique cette différence ! Ce n’est pas un parcours classique mais le fait d’aller au bout démontre une grande ténacité, de la persévérance et d’une motivation sans faille. Mon poste actuel nécessite beaucoup d’autonomie, de créativité et de force de proposition, tout comme un doctorat finalement. J’essaie souvent de créer des choses insolites ou novatrices lors d’un séminaire ou dans la manière de faire passer l’information par exemple. Ensuite, pour bien réussir dans ce poste, il faut aussi comprendre la stratégie et l’entreprise, savoir manager dans un environnement interculturel et être capable de réagir très rapidement. Le recueil de l’information est important : c’est une compétence clé également pour un doctorant : savoir chercher la bonne information au bon endroit.


Les compétences des docteur·e·s pour le métier de la Communication

Concernant le management, je dirais que c’est une compétence plutôt innée et pas toujours très facile à apprendre : cela nécessite de l’empathie et de l’écoute. Je porte beaucoup d’attention sur les personnes qui travaillent avec moi pour qu’elles se sentent motivées et valorisées. D’ailleurs, le fait d’avoir reçu beaucoup d’aide pendant mon doctorat fait que je suis aujourd’hui très impliquée dans le management et le suivi de mes élèves à l’Université, ce qui me permet en quelque sorte de renvoyer l’ascenseur ! Dans un métier comme la communication, il y a des compétences techniques comme la maitrise de certains logiciels de communication qui peuvent, selon moi, s’apprendre sans trop de difficulté. En revanche, les compétences plus « humaines », comme le relationnel, le fait de travailler ensemble, de créer, de motiver et d’entretenir un réseau et de gérer son stress sont elles beaucoup plus difficiles à acquérir. Je mets un point d’honneur sur le relationnel pour que les choses se passent bien. Il n’y a jamais de problèmes – que des solutions !



L’ATOUT DU DOCTORAT

Mon doctorat m’a permis d’acquérir la maitrise de la gestion du projet tout d’abord. Ensuite, j’ai également appris à maitriser différents logiciels et techniques de mesure statistiques qui me servent aujourd’hui dans mon métier, tout comme le fait de savoir mener des entretiens et de travailler dans les contextes interculturels. Savoir faire des audits ou gérer des projets transverses, c’est vraiment quelque chose que j’ai appris grâce à ma thèse. J’ai pu aussi approfondir ma communication écrite et orale en français et en anglais, ce qui sont des compétences clés pour un poste en communication. Néanmoins, si le doctorat est un cycle long, en entreprise cela va très vite. Il faut donc savoir s’adapter et parfois changer de direction, ce que l’on apprend aussi pendant un doctorat. Pour mon poste d’enseignant mon doctorat m’a permis de maitriser toutes les méthodes et des théories de la communication que je peux ensuite transmettre à mes élèves. Il y a vraiment plein de compétences que mon doctorat m’a apportées.


Postes clés (Communication)




Pour plus d'apercus portant sur les parcours de scientifiques, le développement d'organisations innovantes, le recrutement de scientifiques, et d'autres ressources pertinentes, inscrivez-vous à notre infolettre et suivez nous sur Twitter, Linkedin et Facebook.


22 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black LinkedIn Icon
  • Noir Icône YouTube

contact@adoc-tm.com   |   +33 1 44 88 57 79  | 21 rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris, France

 

    contact@adoc-tm.ca      |   +1 514 430-0939 | 5333 avenue Casgrain, #102 Montréal (Québec) H2T 1X3

Nos CGU / Informatique et liberté / Processus de Recrutement / Mentions légales