Portrait Scientifique: Chief Technical Officer (CTO)

Mis à jour : 9 nov 2018

Entrevue avec Baptiste Coulange - Doctorat en Mathématiques


Mini CV

2012 - aujourd’hui : Podcasteur, Podcast Science

Nov. 2011 : Doctorat en mathématiques, CNES, Toulouse

Oct. 2011 - aujourd’hui : Créateur et CTO de Cornis, Paris


POSTE ET MISSIONS

En tant que Chief Technical Officer (CTO, directeur technique) je suis en charge de toute la technique de l’entreprise. Je fais du développement informatique : soit du développement web pour faire une plateforme internet, soit du développement d’algorithmes. Nous faisons aussi de la R&D en machine learning ou en traitement du signal. C’est un travail un peu plus de recherche mais avec des deadlines beaucoup plus courtes ! Ensuite, il y a tout un travail de stratégie et de veille technique : quelle doit être la stratégie de développement technique des produits ? Vers quel choix technologique voulons nous aller ? Je fais également du management : je dirige l’équipe technique qui est très centrale dans l’entreprise. Nous interagissons avec les opérations, les commerciaux et parfois avec les clients. Enfin, je fais aussi du commercial et de la négociation afin de réussir à vendre un projet en y mettant un peu de technique et des choses qu’on ne sait pas encore faire.

"Après une thèse sur un sujet, on devient un des experts mondiaux et cela peut faire la différence"

COMPÉTENCES CLÉS

Les compétences techniques, c’est à dire savoir programmer, savoir utiliser des nouveaux outils rapidement, faire de la veille scientifique et technologique, sont des compétences clés. Le côté code, c’est plus pour l’opérationnel, pour réussir à faire fonctionner les choses. Ensuite, il y a les compétences en mathématiques qui sont utiles, peut-être pas au quotidien, mais pour la planification, la définition des algorithmes, ou la définition de la faisabilité des projets. Enfin, il faut savoir manager les projets et l’équipe, ainsi qu’ap-prendre à gérer des deadlines et faire des choses opérationnelles.


Les compétences des docteur·e·s pour le métier de Chief Technical Officer

L’ATOUT DU DOCTORAT

Le premier atout est la veille, c’est la capacité à faire rapidement une revue de l’état de l’art d’un sujet. Il y a aussi la capacité de synthèse qui est développée pendant la thèse : la capacité d’intégrer beaucoup d’informations et d’en faire une synthèse claire, résumée. De plus, les compétences scientifiques particulières acquises peuvent servir. C’est mon cas avec l’expertise du traitement d’image, qui me sert assez régulièrement. Après une thèse sur un sujet, on devient un des experts mondiaux et cela peut faire la différence. Enfin, pendant mon doctorat, j’ai fait du monitorat au palais de la découverte, cela m’a beaucoup apporté sur comment communiquer les sciences à des gens qui ne les comprennent pas.





Pour plus d'apercus portant sur les parcours de scientifiques, le développement d'organisations innovantes, le recrutement de scientifiques, et d'autres ressources pertinentes, inscrivez-vous à notre infolettre et suivez nous sur Twitter, Linkedin et Facebook.

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black LinkedIn Icon
  • Noir Icône YouTube

contact@adoc-tm.com   |   +33 1 44 88 57 79  | 21 rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris, France

 

    contact@adoc-tm.ca      |   +1 514 430-0939 | 5333 avenue Casgrain, #102 Montréal (Québec) H2T 1X3

Nos CGU / Informatique et liberté / Processus de Recrutement / Mentions légales