Compétences PhDs : l'autonomie


Noël s'en vient ! En guise de calendrier de l'avent, Adoc vous propose une série sur les compétences non-techniques des PhDs :

  • Pour permettre aux employeurs de mieux comprendre ces profils au delà des compétences techniques,

  • Pour équiper les PhDs d'outils pour communiquer auprès des recruteurs dans un langage commun.


Aujourd'hui, focus sur...


L'autonomie : capacité de quelqu'un à être autonome, à ne pas être dépendant d'autrui ; caractère de quelque chose qui fonctionne ou évolue indépendamment d'autre chose.



En doctorat :

  • Si vous avez eu la chance d’avoir un·e directeur·trice de thèse très occupé·e, vous avez l’habitude de travailler avec une supervision (très) minimale !

  • Vous avez également pu prendre l’initiative de lancer un nouveau projet, et coordonner des projets en établissant vous-mêmes vos objectifs et plan d’action, sans avoir besoin d’être accompagné·e par un·e chercheur·e senior.



Dans une situation professionnelle hors recherche :

  • Être capable d’organiser votre travail seul·e, c’est à dire sans avoir besoin de l’accompagnement de votre gestionnaire à chaque étape du processus, est un atout : vous pouvez être productif·ve sans affecter la disponibilité de votre supérieur·e pour ses propres tâches.

  • L’autonomie est également une compétence clé pour l’entrepreneuriat !




Pour d'autres compétences, rendez-vous sur notre série sur les compétences des PhDs, et participez à notre enquête sur les compétences et carrières des PhDs au Canada !


98 vues0 commentaire